Secrets de jouvance....


Des études récentes nous apprennent comment prolonger sa vie de plusieurs années. Sans médicaments ni pilules miracle !


Hygiène de vie: + 14 ans !

Ne pas fumer, modérer sa consommation d’alcool, manger cinq fruits et légumes chaque jour, avoir une activité physique régulière : quatre piliers de la vie saine connus depuis des décennies.
Mais désormais, leur efficacité est scientifiquement démontrée : combinés, ils font accroître la longévité de 14 ans en moyenne !
Les chercheurs de l’université de Cambridge en Angleterre ont débuté leur étude en 1993, incluant plus de 20 000 personnes, hommes et femmes alors âgées de 45 à 79 ans. Ces personnes se sont vues accorder un point pour chacune des quatre attitudes favorables à la santé.

Ne pas fumer : +1 point ; boire modérément : +1 point ; pratiquer régulièrement de l’exercice physique : +1 ; manger 5 fruits et légumes par jour : +1.

Les pros de l’hygiène de vie pouvaient donc capitaliser un maximum de quatre points. Et les moins bons élèves, cumulant les mauvaises habitudes, n’en avoir aucun.


Une longévité accrue

Résultats éloquents : ceux qui cumulent les 4 comportements nocifs ont un risque de mortalité multipliée par 4,4 par rapport à ceux qui additionnent les 4 bons points.
Le risque de décès est respectivement de 2,52, 1,95 et 1,39 pour ceux qui respectent un, deux ou trois comportements favorables à la santé. Les chercheurs ont pu ainsi calculé qu’une personne de 60 ans qui cumule les 4 comportements à risque a le même risque de mourir qu’une personne de 74 ans.
Le mode de vie influe surtout sur la mortalité cardiaque, suivie ensuite par celle liée au cancer.


Exercice physique: + 10 ans !

Autre étude, celle des chercheurs du King’s College de Londres, parue dans Archives of Internal Medecine du 28 janvier 2008 et rapportée par Le Figaro.
Elle montre que le vieillissement serait moins rapide chez les personnes actives, à patrimoine génétique équivalent.
L’objectif de ce travail était de comparer chez des vrais et des faux jumeaux ces marqueurs du vieillissement chromosomique que sont les télomères. 2 401 vrais et faux jumeaux, hommes et femmes âgées de 48 ans en moyenne ont été ainsi inclus dans l’étude.
A partir d’une prise de sang, on a pu extraire l’ADN des globules blancs de chacun d’entre eux pour examiner la longueur des télomères.
Résultat : les personnes les moins actives physiquement ont des télomères plus courts que ceux faisant régulièrement de l’exercice, et cela y compris chez des couples de vrais jumeaux. Les plus actifs ont des télomères d’une longueur comparable à des personnes sédentaires 10 ans plus jeunes.
Vous cherchez désespérément la Fontaine de Jouvence ? Allez donc la chercher dans un salle de gym !
D’après Le Figaro

S’engueuler entre conjoints, ça préserve !

Autre étude pour le moins surprenante : des chercheurs américains de l’Université du Michigan ont pu mettre en évidence que "Les familles qui ne parviennent pas à exprimer leur colère ont un taux de mortalité deux fois plus important que celles où au moins un des deux partenaire extériorise. Et, après 17 ans, les couples où aucun des deux conjoints n’avait exprimé son courroux avaient environ cinq fois plus de risque d’être tous décédés que ceux adepte de la dispute".
Moralité : pour survive en couple, exprimez vos rancoeurs. Sinon, le stress vous ronge de l’intérieur !
D’après Le Figaro


Et bien, riez maintenant !

Vous préférez rire de tout cela ? Après tout, qui vivra verra....
Eh bien vous n’avez pas tord. Car rire, n’est pas si futile que cela. Se marrer un bon coup permet de garder la forme psychique et émotionnelle. Quand on rit, le cerveau sécrète tout un tas d’endorphines naturelles, les hormones endogènes du bien-être.
Rire permettrait de dynamiser le système immunitaire, de réduire la tension artérielle, de chasser le mauvais stress et de prévenir les maladies cardio-vasculaires.
Mais il paraît que l’on rit de moins en moins dans notre monde survolté et trop individualiste. C’est pour cela que se développe à l’heure actuelle une nouvelle mode :les clubs du rire où on associent des exercices respiratoires inspirés du yoga avec de grands éclats sonores, pour rire et se décontracter.
Quitte à vivre longtemps, mieux vaut vivre heureux.
Alors, faites marcher vos zygomatiques !