Moules en silicone, attention !

Si vous devez acheter des moules en silicone je vous conseille vivement de lire l'article suivant paru dans "que choisir" il y a quelques mois

Légers, souples, aptes à faciliter le démoulage des préparations, les moules en silicone connaissent un succès croissant.
Or, cette matière pose très souvent des problèmes de sécurité alimentaire, comme le révèlent de récents contrôles des services des fraudes.

Sur 81 échantillons analysés, 44 présentaient des teneurs en matières organiques volatiles supérieures à la réglementation.
Ces composés nocifs présents dans les moules sont relargués dans la préparation lors de la cuisson alors que, théoriquement, un matériau en contact avec les denrées doit être inerte.
Les contrôleurs précisent que les moules dont les conditions d'utilisation indiquent qu'ils peuvent être utilisés jusqu'à 260 ou 280 °C sont en majorité conformes, à l'inverse de ceux résistant seulement à 230 ou 240 °C.
Ceux qui tiennent à acheter un tel moule doivent donc préférer les premiers.

On peut aussi, pour limiter les dégâts, procéder à un chauffage à blanc, à haute température, avec un mélange eau/huile, puis nettoyer soigneusement. L'essentiel des composés indésirables seraient alors relargués, assure-t-on à la direction des fraudes.

Remarque : Vous n'allez pas utiliser vos moules à des températures si élevées mais c'est juste un CRITERE DE QUALITE



Autre article similaire

Article paru dans le magazine BIBA de juin 2003

Ils valent le coup, ces moules en silicones à 10 euros ? Les 2 pour 11 euros chez Fourrefouille, c’est tentant, Sauf que …

Il y a 2 qualités de silicone.
La silicone alimentaire est un mélange de polymères de silicone avec un catalyseur (du platine ou du peroxyde).
Si la silicone au platine reste inerte jusqu’à 250-300°, la « peroxydée » (moins chère) laisse migrer des particules vers les aliments dès 160° .

Interdite en Allemagne et en Suisse, elle n’est pas prohibée en France et aucun étiquetage ne la distingue…

*
Un truc : si en pinçant le moule, on fait apparaître une marque blanche, c’est du peroxyde.

Le moule doit, en plus, être « curé ». Le curage (= 4h à 200°) est essentiel pour le nettoyer. Par souci d’économie,l’opération n’est pas toujours faite. Résultat, le curage se fait dans votre four et enfume la cuisine pendant plusieurs heures d’utilisation. Et ça, on ne s’en rend compte qu’après l’achat.

Conclusion. Puisque l’étiquetage est facultatif, on joue la prudence et on achète de la bonne qualité, plus chère